L’amidonnier: une céréale préhistorique

L’amidonnier est une des variétés de céréales les plus anciennes. Il avait presque disparu de nos latitudes après la Seconde Guerre mondiale et n’était presque plus cultivé. Il a surtout été évincé par d’autres sortes de céréales, telles que l’orge ou le seigle. La raison vient du fait que sa culture est difficile pour un rendement trop faible. Les champs d’amidonnier sont rapidement infestés de mauvaises herbes, les grains et les épis se cassent facilement, et les fines tiges sont assez fragiles et ont vite fait de se plier. Mais grâce à la tendance du bio essentiellement, la demande croît, si bien qu’on le cultive de plus en plus.

Food Facts Food Facts

L’amidonnier

Genre 

Triticum

Calories

325 kcal pour 100 g

Valeurs nutritionnelles

62,3 g de glucides, 8,8 g de fibres, 2,8 g de lipides, 12 g de protéines pour 100 g

Saison

disponible toute l’année

Stockage

au frais et au sec, à l’abri de la lumière

Conservation

stocké dans de bonnes conditions, il se conserve plusieurs années

L’amidonnier: sombre et aromatique

L’amidonnier est originaire du Proche-Orient, et les Romains l’utilisaient déjà pour la cuisine et pour la boulangerie. Les grains de cette céréale sont plus sombres que ceux du blé, mais aussi plus aromatiques. En version complète surtout, l’amidonnier développe un arôme puissant et un goût prononcé. On trouve cette céréale sous forme de flocons, de farine ou de grains, en supermarché biologique ou en magasin diététique.

Le pain et les pâtes d’amidonnier

Cette céréale est souvent transformée en farine. Elle se caractérise surtout par une consistance plus collante que la farine traditionnelle. On peut en faire un pain riche en saveurs, qui a une couleur sombre caractéristique. La céréale convient aussi parfaitement à la fabrication de pâtes. Ces pâtes ont un goût subtil et changent des pâtes traditionnelles.

L’amidonnier se prête à diverses variations en cuisine

L’amidonnier ne sert pas qu’à faire du pain ou des pâtes. On peut l’utiliser de façon très variée en cuisine. Les gaufres à base d’amidonnier, par exemple, sont originales et délicieuses. Le risotto aussi peut gagner en originalité grâce à l’amidonnier. Il suffit pour cela de faire cuire cette céréale séparément dans l’eau salée, puis de l’ajouter au reste. Elle conférera une note hors du commun aux soupes et aux ragoûts. Tout comme d’autres variétés de céréales, l’amidonnier se prête parfaitement à la fabrication de bière. Certaines petites brasseries en ont même fait leur spécialité.

Savoureux, mais également nourrissant

Les produits à base d’amidonnier sont parfaits dans le cadre d’une alimentation équilibrée. Cette céréale nourrissante se caractérise par sa teneur élevée en caroténoïdes, dont on dit qu’ils améliorent la vue et protègent les cellules cutanées et corporelles. En outre, l’amidonnier est riche en minéraux tels que le magnésium, le fer et le zinc. Que ce soit en pain, en flocons ou sous toute autre forme, la céréale est savoureuse et aurait de plus des effets bénéfiques sur le corps dans son ensemble.

Connectez-vous s’il vous plaît.

Connectez-vous à FOOBY avec votre identifiant Supercard pour pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités et avantages du site.

Sélectionnez les livres de cuisine:

Ce livre de cuisine existe déjà.

Supprimer ce contenu définitivement?

Êtes-vous sûr que vous voulez supprimer ce contenu de tous vos livres de cuisine?

Enregistré!

culinariaSpeichernFehlgeschlagen