Les marrons: un délice hivernal sucré

Quand les températures dégringolent et que les jours se font de plus en plus courts, on remet au menu une spécialité très particulière: les marrons. Qu’elles soient achetées, tradition oblige, dans les marchés de Noël, ou cuites au four à la maison, ces châtaignes comestibles, avec leur goût de noix légèrement sucré, constituent un en-cas parfait en hiver. Elles ne développent leur saveur sucrée que lors de la cuisson, quand l’amidon qu’elles contiennent caramélise.

Food Facts Food Facts

Les marrons

Genre

Castanea

Calories

200 kcal pour 100 g

Valeurs nutritionnelles

42,4 g de glucides, 1,4 g de fibres, 1,5 g de lipides, 2,9 g de protéines pour 100 g

Saison

de septembre à mars pour les marrons frais; disponibles en conserve hors saison

Stockage

au réfrigérateur

Conservation

les marrons frais doivent être consommés au plus tard 1 à 2 semaines après achat 

Les marrons: des châtaignes comestibles très particulières

Le marron est une variété particulière de châtaigne comestible. Il est plus fort en goût et a la forme d’un cœur, avec sa face inférieure triangulaire. En outre, sa coque rouge-brun est dotée d’une bande sombre. En revanche, les châtaignes comestibles classiques sont plus petites, plus rondes et souvent aplaties d’un côté. Il ne faut pas cueillir les marrons, mais attendre que leur enveloppe coriace et épineuse éclate et que les fruits tombent de l’arbre. À ce moment, ils sont mûrs et peuvent être récoltés. En revanche, le fruit du marronnier d’Inde, une autre variété de châtaigne, n’est pas comestible et n’a rien à faire en cuisine.

Un en-cas nourrissant

Le châtaigner fut autrefois appelé «arbre à pain», car les châtaignes constituaient un aliment nourrissant et bon marché. La valeur énergétique des marrons est certes élevée, avec 200 calories pour 100 grammes, mais contrairement aux idées reçues, ils ne font pas grossir. Avec près d’un tiers des besoins quotidiens en fibres, du potassium, du magnésium et diverses vitamines, ainsi qu’une faible teneur en lipides, ces châtaignes peuvent être grignotées régulièrement en toute bonne conscience.

Une fois grillés, les marrons développent tout leur arôme

La façon la plus classique de préparer les marrons est de les faire griller au four. Avant de les mettre au four, il faut effectuer une incision en forme de croix dans chaque fruit. De cette façon, on s’assure que ces châtaignes comestibles cuisent de façon uniforme et on évite aussi qu’elles explosent sous l’effet de la chaleur. Ensuite, il faut les mettre au four à 200 °C, la face incisée vers le haut, puis les faire griller 20 à 25 minutes. Afin que les marrons restent bien juteux, on peut aussi glisser un plat résistant à la chaleur rempli d’eau dans le four.

Les marrons se déclinent à l’infini

Des petites quantités de marrons peuvent également être grillées à la poêle. On pourra les manger avec un morceau de fromage et un verre de vin. Ils peuvent aussi être servis avec un peu de beurre et du sel, de façon à ce que le beurre fonde sur les châtaignes encore chaudes. Bien évidemment, les marrons peuvent également être cuits à l’eau. Ils perdent leur goût fumé, mais conviennent mieux ainsi pour les soupes, pour les purées et pour les crèmes.

Connectez-vous s’il vous plaît.

Connectez-vous à FOOBY avec votre identifiant Supercard pour pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités et avantages du site.

Sélectionnez les livres de cuisine:

Ce livre de cuisine existe déjà.

Supprimer ce contenu définitivement?

Êtes-vous sûr que vous voulez supprimer ce contenu de tous vos livres de cuisine?

Enregistré!

Une erreur s’est produite lors de l’enregistrement!