La déshydratation: une méthode de conservation ancienne

La déshydratation est une ancienne méthode très simple de conservation des aliments. Elle n’est plus vraiment nécessaire de nos jours, mais elle remplace efficacement les conserves pour les gens qui ont un jardin et dont la récolte en fruits et en légumes est bonne, par exemple. Lorsque l’on déshydrate, on assèche des aliments grâce à la chaleur, et comme beaucoup de micro-organismes et de bactéries ont besoin d’eau pour se développer, ceux-ci ont moins tendance à se fixer sur ces aliments.

Il ne suffit que de 30 à 40 °C pour déshydrater un aliment. Mais, il doit être découpé au préalable, idéalement en fines tranches. Pour déshydrater des pommes par exemple, il faut les couper en tranches de 5 millimètres d’épaisseur.

conseil de FOOBY conseil de FOOBY

Il faut bien stocker les aliments déshydratés afin de leur assurer une longue durée de conservation. Ils doivent être placés dans des contenants hermétiquement scellés afin d’être protégés de l’humidité et être conservés dans un endroit sombre et frais. Pour le stockage, on peut utiliser des bocaux ou des récipients en plastique ou en céramique. On peut éventuellement prendre des sachets plastiques s’il est possible de bien les fermer. Les sachets en lin sont déconseillés à cause de leur perméabilité.

Les avantages qu’offre la déshydratation

De nos jours, on n’a plus vraiment besoin de déshydrater des aliments afin de les conserver. Grâce aux réfrigérateurs et aux produits exportés du monde entier, il est possible d’avoir accès à des fruits et légumes frais toute l’année. Mais, de plus en plus de gens veulent revenir à la consommation de produits locaux. Dans ce cas, la déshydratation est une bonne solution afin de pouvoir savourer certains fruits et légumes hors saison.

De plus, la déshydratation intensifie le goût des aliments et permet une meilleure conservation des vitamines et des minéraux que lorsqu’ils sont confits par exemple. En randonnée, on peut emporter des provisions légères comme des fruits et légumes secs, ainsi que de la viande ou du poisson séché. En déshydratant soi-même ses aliments, on est sûr qu’il n’y aura ni additif ni conservateur artificiel.

Déshydrater sans déshydrateur de nourriture

Il est tout à fait possible de déshydrater des aliments sans électricité ni machine spécifique, simplement à l’air libre. Cette méthode est surtout courante pour les herbes, moins pour les fruits, les légumes et même contre-indiquée pour la viande puisqu’elle demande beaucoup de temps, et les températures ne sont pas constantes. Il y a de grandes chances que la viande se gâte. En été, il faut penser à constamment protéger la nourriture séchée à l’air des insectes.

On peut se servir de son four si l’on souhaite déshydrater sans utiliser de machine. Il suffit d’activer la chaleur tournante tout en laissant la porte du four ouverte afin d’assurer une circulation et un renouvellement suffisants de l’air. Le seul problème de cette méthode est que la température est difficile à régler, et la consommation d’énergie assez élevée puisque la déshydratation dure plusieurs heures.

Déshydrater à l’aide d’un séchoir à fruits

Si l’on a déjà essayé de déshydrater des aliments au four et que l’on a été séduit par l’expérience, on peut se lancer dans l’achat d’un déshydrateur de nourriture. Cette machine permet de régler la température, consomme peu d’énergie et contrôle la circulation de l’air.

Un séchoir à fruits est composé de plusieurs étages, principalement grillagés, sur lesquels il est possible d’empiler les aliments. Les anneaux de pomme mettent de 7 à 10 heures pour sécher avec une circulation de l’air et une température constantes, à 50 °C. Les tranches d’ananas ont besoin de presque 14 heures à 60 °C.

Que faire après la déshydratation?

Les aliments séchés ne doivent contenir que 10 à 15% d’humidité pour assurer une longue conservation. Si l’on souhaite consommer rapidement ces fruits et légumes, il est mieux d’avoir une teneur en eau plus élevée pour une texture plus tendre. Mais si l’on désire conserver des champignons séchés plus longtemps, ils doivent être très secs. On peut les mettre dans l’eau et les réhydrater avant de les utiliser.

Que peut-on déshydrater?

·         Fruits

·         Légumes

·         Champignons

·         Herbes

·         Céréales

·         Noix

·         Viande

·         Poisson

Related Tags

Connectez-vous s’il vous plaît.

Connectez-vous à FOOBY avec votre identifiant Supercard pour pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités et avantages du site.

Sélectionnez les livres de cuisine:

Ce livre de cuisine existe déjà.

Supprimer ce contenu définitivement?

Êtes-vous sûr que vous voulez supprimer ce contenu de tous vos livres de cuisine?

Enregistré!

Une erreur s’est produite lors de l’enregistrement!