Mes bistrots préférés sont les plus conviviaux: pizzerias, trattorias, grotti. Lorsque je vais au restaurant, c'est un excellent prétexte pour passer un moment convivial entre amis.

La grande passion de Sarah, ce sont les gâteaux et les pâtisseries en pâte levée. La création de son blog remonte à 2009. Plus dans le but de conserver et d'échanger de super recettes qu'un réel besoin de les publier. Ce qu'elle aime: préparer ses recettes dans les moindres détails, la communauté de bloggers et cuisiner avec son fils de 7 ans.

Comment t'est venue l'envie de cuisiner?

A la mort de mon grand-père, ma grand-mère maternelle a emménagé chez nous. Elle s'est occupée de moi pendant que mes parents travaillaient. J'aimais beaucoup la voir cuisiner. Les quelque 20 à 25 plats qu'elle préparait régulièrement étaient toujours parfaits, même si les ingrédients n'étaient pas pesés au gramme près. Elle avait les proportions en tête. Et ne se trompait jamais. Pour moi, c'était magique! J'ai toujours des photos de moi en train d'étaler une pâte avec un rouleau à pâte avec lequel elle m'autorisait à jouer.

Quelle odeur réveille aussitôt en toi des souvenirs agréables?

Une odeur qui rappelle des souvenirs: la grappa. Ma grand-mère était originaire du Trentin, mais elle a vécu quatre ans en Vénétie. Durant le carnaval, les crostoli (ces pâtisseries frites classiques sucrées) étaient incontournables. Leur nom est différent dans chaque région d'Italie (frappe, cenci, galani, chiacchiere, crostoli etc.). La liqueur utilisée également. Ma grand-mère, elle, utilisait de la grappa. Je n'aime pas les spiritueux, mais la grappa me fait remonter instantanément 30 ans en arrière lorsque je revenais de l'école et voyais ma grand-mère en train de faire frire des crostoli. La grappa leur donnait un goût inimitable. Je continue de les faire de cette façon.

Quel est pour toi, le repas le plus important de la journée?

Mon repas préféré, c'est sans aucune hésitation le petit-déjeuner. Avec notamment ses incontournables comme le café au lait. Selon les jours, on peut trouver sur ma table: du müesli, des gaufres, du lait et des céréales, de la brioche, des gâteaux, des croissants ou une tarte aux pommes classique. Ou encore des yogourts et des fruits frais. Selon mon inspiration du moment et en fonction du temps dont je dispose. J'adore le petit-déjeuner!

Quel est ton plat préféré aujourd'hui?

Un plat que je peux toujours manger: la pizza. C'est un plat simple qui se laisse revisiter à l'infini. Pour faire une bonne pizza, il faut des ingrédients de très bonne qualité. Plus un plat est simple, plus il faut mettre l'accent sur la qualité des ingrédients. La pizza mène à tout. Et elle existera toujours.

Et ton "Happy soul food"?

Mon coup de cœur? La tresse. Petite fille, lorsque je rentrais du tennis avec Papa, nous nous arrêtions toujours pour acheter une tresse encore chaude. Elle n'est jamais, mais vraiment jamais, arrivée entière à la maison. Maintenant que je les fais moi-même, c'est au minimum 2 à 3 fois par mois.

Est-ce qu'il y a un aliment que tu détestes?

Je ne raffole pas des bananes.

Quels ingrédients as-tu redécouverts?

Je n'aimais pas le brocoli et le fenouil dans le temps. Cela ne fait que quelques années que j'ai commencé à en manger.

Et l'aliment que tu ne peux pas voir en peinture?

La coriandre. J'en ai horreur.

Quel ustensile de cuisine est indispensable pour toi?

Je ne peux en choisir qu'un? Je ne peux pas me passer de spatule. Celles en silicone sont fantastiques pour transformer des ingrédients mousseux et secs en une pâte aérée.

Avec qui est-ce que tu aimerais partager ta cuisine?

Avec Gabriele Bonci ou Renato Bosco, deux pizzaiolos italiens réputés. L'art de préparer les pizzas me fascine. Oui, ce serait une expérience inoubliable.

Est-ce que tu as un partenaire privilégié pour faire la cuisine?

J'aime cuisiner et pâtisser seule. J'ai mes idées et je suis très minutieuse. Le côté esthétique est très important car j'aime publier les résultats sur des blogs et les réseaux sociaux. Je me prends donc le temps qu'il faut. Mais je prends aussi beaucoup de plaisir à cuisiner et à pâtisser avec mon fils de 7 ans qui semble s'intéresser à ce que je fais.

Pour qui aimerais-tu cuisiner un jour?

J'aurais adoré cuisiner pour mon grand-père. Il est décédé quand j'avais 6 ans et dans mes souvenirs, il aimait beaucoup grignoter. J'aurais aimé pouvoir lui préparer quelques-uns de ses plats préférés.

L'épice que j'utilise le plus, c'est sans aucun doute la cannelle. Pas en quantités astronomiques, mais il n'y a guère de tarte aux pommes sans cannelle chez moi.

Sarah

Recettes de Sarah

Connectez-vous s’il vous plaît!

Jetzt einfach und bequem mit Ihrer Supercard ID bei FOOBY einloggen und die Einkaufsliste auf allen Geräten speichern und noch weitere Vorteile nutzen.

Das Rezept wurde erfolgreich in deine Einkaufsliste unter myFOOBY gespeichert.

Das Speichern der Einkaufsliste ist leider fehlgeschlagen.

Connectez-vous s’il vous plaît.

Connectez-vous à FOOBY avec votre identifiant Supercard pour pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités et avantages du site.

Sélectionnez les livres de cuisine:

Supprimer ce contenu définitivement?

Êtes-vous sûr que vous voulez supprimer ce contenu de tous vos livres de cuisine?

Enregistré!