Une bonne préparation des fruits et légumes passe par un tri des aliments

La préparation des fruits et légumes peut prendre beaucoup de temps. Lorsque l’on souhaite cuisiner un fruit ou un légume exotique, on se pose souvent les questions suivantes: comment le préparer? Dois-je l’éplucher? Dois-je enlever les pépins? La peau surtout suscite beaucoup d’interrogations. C’est pourquoi elle est parfois jetée inutilement. En effet, la majorité des vitamines et des nutriments se trouvent juste en dessous.

Voici quelques astuces pour préparer les aliments exotiques ou peu usités. Cela permettra à chacun d’optimiser le temps de préparation des repas et de jeter le moins possible.

Conseil de FOOBY Conseil de FOOBY

Grâce à la texture des fruits et légumes, on distingue assez facilement les parties comestibles des autres. La peau épaisse et coriace de la banane ou de la mangue et les racines ligneuses des légumes peuvent être directement retirées. Les pépins trouvés dans la pastèque, par exemple, sont d’ordinaire comestibles et même bons pour le transit intestinal. Lors de la préparation de légumes, il suffit de faire confiance à ses cinq sens. Ils ne mentent jamais.

La préparation du fenouil

Après avoir lavé le fenouil, il faut couper la base. Les petites feuilles vertes peuvent être hachées menu et intégrées comme condiment dans un plat. Couper ensuite le fenouil en deux, enlever le trognon et découper le reste en lamelles.

La préparation du poireau

Il est plus facile de commencer en coupant le poireau en deux dans le sens de la longueur sans toutefois toucher la base de la racine, puis de passer le poireau sous l’eau afin de bien le nettoyer. On peut ensuite le préparer comme on en a l’habitude, sans oublier de retirer les feuilles desséchées ou abîmées, et le découper en rondelles.

La préparation de la rhubarbe

On commence à préparer la rhubarbe en enlevant toutes les feuilles qui pourraient rester. Comme le point de coupe est souvent desséché, on peut l’enlever. La rhubarbe contient beaucoup de fibres qui peuvent gêner durant le repas. C’est pourquoi il est conseillé de l’éplucher. Pour cela, il suffit d’attraper les fils avec un petit couteau à un des deux bouts et de les tirer jusqu’au bout. Ensuite, on peut couper la rhubarbe en petits morceaux.

La préparation des agrumes

Le pamplemousse, le citron et l’orange peuvent être préparés de plusieurs façons: épluchés et mangés directement, coupés en deux et consommés à la cuillère ou coupés en tranche. Pour réaliser une belle salade de fruits, on peut préparer des oranges en suprême. Pour cela, il suffit de peler grossièrement une orange et de découper délicatement chaque quartier en suivant l’une après l’autre les deux fines membranes jusqu’au cœur du fruit. Ceux qui râpent le zeste d’un agrume pour cuisiner un plat ne devraient utiliser que des produits d’origine biologique.

La préparation de l’Hokkaido (potiron)

Par ignorance, nombreux sont ceux qui épluchent soigneusement un potiron d’Hokkaido. Ce n’est pourtant pas nécessaire puisque la peau dure s’amollit à la cuisson. Il suffit simplement de découper l’Hokkaido, d’enlever les pépins avec une cuillère puis les parties ligneuses. Le reste se mange.

La préparation du chou-fleur

On peut cuire le chou-fleur en entier ou séparer les bouquets dès le début. Mais ce n’est pas la peine de jeter la tige. Si elle est ligneuse, alors il suffit de l’éplucher ou d’enlever cette partie. Ensuite, il suffit de couper le tronc en petits morceaux et de le faire cuire avec le reste. Même chose pour le brocoli.

Que faire avec les restes de la préparation?

Lorsque l’on prépare beaucoup de légumes, il reste souvent un amas d’épluchures. Il ne faut pas les jeter mais les utiliser pour réaliser un bouillon de légumes. Afin de pouvoir préparer une quantité suffisante de bouillon, on peut mettre tous les restes au congélateur. Quand on en a suffisamment, on fait cuire les épluchures de carottes, les troncs de choux-fleurs ou les feuilles abîmées des poireaux dans de l’eau pendant une heure et on laisse macérer quelques heures. Il suffit ensuite de filtrer le liquide pour enlever les morceaux, d’assaisonner le bouillon un petit peu et de le déguster de suite. On peut aussi le congeler bien entendu.

Connectez-vous s’il vous plaît.

Connectez-vous à FOOBY avec votre identifiant Supercard pour pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités et avantages du site.

Sélectionnez les livres de cuisine:

Ce livre de cuisine existe déjà.

Supprimer ce contenu définitivement?

Êtes-vous sûr que vous voulez supprimer ce contenu de tous vos livres de cuisine?

Enregistré!