En visite chez les abeilles et l’apiculteur
FOOBYVERS

En visite chez les abeilles et l’apiculteur

Quand les abeilles font le b(u)zz

Si l’abeille, petite et pas très bruyante, passe plutôt inaperçue parmi ses congénères du règne animal, elle est toutefois l’une des plus travailleuses. Son délicieux miel doré n’est en effet pas sa seule contribution importante dans la nature.

Elles se dérobent aux regards dans la luminosité vive du champ de colza. Elles, ce sont les ruches, des caisses d’à peine un mètre de hauteur avec une large fente tout en bas. En s’approchant, on entend un léger bourdonnement et on peut apercevoir les allées et venues incessantes des petites abeilles affairées. Ce va-et-vient en apparence désordonné dissimule en réalité une société extrêmement sophistiquée au sein du rucher: «Les colonies sont parfaitement organisées. Chaque abeille sait exactement ce qu’elle doit faire: butiner le nectar, défendre l’entrée contre les intrus, garder la ruche propre, nourrir les larves, et ainsi de suite», nous explique l’apiculteur Martin Hunzinger. Depuis 40 ans, il dirige une exploitation apicole qui, au fur et à mesure du temps, est passée du stade d’activité de loisir à celui d’entreprise familiale professionnelle certifiée bio.

L’apiculteur ouvre la ruche pour que nous puissions jeter un coup d’oeil aux alvéoles. Les innombrables abeilles n’ont pas l’air de se laisser distraire, elles continuent à s’agiter, à aller et venir et à s’affairer. Peut-être parce qu’elles savent à quel point leur travail est important pour le bon fonctionnement de notre écosystème? Car le miel que nous savourons grâce à elles ne représente qu’une toute petite partie du travail que fournissent ces infatigables insectes volants.

Les abeilles veillent sur nous

L’activité majeure des abeilles, c’est la pollinisation. Le cectar sucré des fleurs de nombreuses plantes, comme le colza, mais aussi des fruits et des légumes, leur sert de nourriture et les attire. Pendant que l’abeille butine le nectar, qui plus tard deviendra du miel, le pollen de la plante se transfère sur le petit insecte. L’abeille le transporte ensuite sur une autre fleur, où il se dépose. Ainsi, les abeilles permettent la fécondation de nombreuses plantes, dont les animaux et nous, les humains, dépendons à notre tour.

Et qui veille sur les abeilles?

«Par le passé, on a souvent pris conscience trop tard des répercussions que les agissements humains peuvent avoir sur la nature et par conséquent sur les abeilles.» C’est pour cette raison que Martin Hunzinger et sa femme se sont tournés vers l’apiculture bio. Actuellement, ils investissent beaucoup de temps pour découvrir ce qu’il faut aux abeilles pour qu’elles puissent continuer à remplir leur tâche essentielle. Car «plus les abeilles vont bien, mieux nous allons nous-mêmes», conclut Martin Hunzinger.

Un travail pour les lève-tôt

La journée de travail de Martin Hunzinger ne commence pas au lever du jour, mais plusieurs heures auparavant. Car dès qu’il fait assez chaud, c’est-à-dire en été entre 4 h 30 et 6 h du matin, les abeilles s’envolent pour aller butiner du nectar. Et lorsqu’elles démarrent, il faut un emplacement où elles trouveront de la nourriture en abondance. C’est pourquoi l’apiculteur place toujours ses 200 colonies aussi près que possible d’un champ, d’une prairie fleurie ou d’une forêt. Les abeilles seraient capables de parcourir jusqu’à trois kilomètres pour aller chercher du nectar. Mais ensuite, elles seraient obligées d’en consommer elles-mêmes beaucoup pour refaire le plein d’énergie, si bien qu’il ne resterait plus beaucoup de nectar une fois de retour à la ruche. Moins de miel pour les abeilles signifie aussi moins de miel pour l’apiculteur.

La transhumance des abeilles

Martin Hunzinger déplace ses ruches – c’est ce que l’on appelle la transhumance – non seulement pour que ses abeilles aient toujours accès à la meilleure nourriture possible, mais aussi pour s’assurer que des surfaces utiles soient correctement pollinisées. Ainsi, les paysans peuvent «réserver» ses abeilles pour leurs champs lorsque ceux-ci dépendent de la pollinisation. Et le petit bonus de cette pratique, c’est que cela permet d’obtenir des miels de toutes sortes. En effet, les abeilles butinent la même source de nectar jusqu’à ce qu’elle se tarisse et ne changent pas d’espèce végétale en attendant. On obtient ainsi de délicieuses variétés telles que le miel de châtaignier, d’acacia ou encore de fleurs de montagne. Pour cela, l’apiculteur parcourt de grands espaces avec ses colonies, du Seeland au Tessin, en passant par l’Oberland bernois.

Une relève qui n’a pas le bourdon

Martin Hunzinger attache beaucoup d’importance au renouvellement de ses abeilles. L’élevage de colonies demande beaucoup de temps et de doigté. Chaque année, l’apiculteur bio choisit les meilleures abeilles et les transfère dans une colonie d’élevage. De nouvelles reines sont fécondées, qui à leur tour transmettent leurs caractéristiques génétiques à leur colonie. Ce mode d’élevage permet de donner naissance à des abeilles résistantes et de conserver leurs qualités, comme l’ardeur au travail. De plus, les abeilles de Martin Hunzinger ont à notre avis une autre qualité très sympathique: elles sont très douces et amicales. «Nos abeilles ne piquent que dans des cas très exceptionnels, par exemple si elles se retrouvent piégées dans une manche de vêtement et qu’elles se mettent à paniquer». Nous avons bien fait attention à nos manches, et pas une d’entre elles nous a piqués! En contrepartie, nous sommes rentrés chez nous les bras chargés de miel et la tête pleine d’informations sur les abeilles.

Suggestions de recettes

Connectez-vous s’il vous plaît!

Jetzt einfach und bequem mit Ihrer Supercard ID bei FOOBY einloggen und die Einkaufsliste auf allen Geräten speichern und noch weitere Vorteile nutzen.

Das Rezept wurde erfolgreich in deine Einkaufsliste unter myFOOBY gespeichert.

Das Speichern der Einkaufsliste ist leider fehlgeschlagen.

Connectez-vous s’il vous plaît.

Connectez-vous à FOOBY avec votre identifiant Supercard pour pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités et avantages du site.

Sélectionnez les livres de cuisine:

Supprimer la recette?

Souhaitez-vous vraiment supprimer cette recette de votre livre de cuisine actuel?

Supprimer ce contenu définitivement?

Êtes-vous sûr que vous voulez supprimer ce contenu de tous vos livres de cuisine?

Enregistré!

Nouveau: vous hésitez? Swipe & Cook
vous propose des recettes en mode aléatoire!