Les fruits du dragon: roses et écailleux

En raison de la forme intéressante de leur surface, les pitayas ou pitahayas sont aussi appelés fruits du dragon. Leur enveloppe rose ou jaune est lisse et dotée d’excroissances en forme d’écailles. Elle renferme une chair gélatineuse dotée de nombreuses petites graines. Le fruit du dragon est la baie d’une espèce de cactus et mesure 10 à 15 centimètres. On trouve généralement des pitayas à peau rose et à chair blanche. Il existe aussi des variétés à peau rose et à chair rouge ou à peau jaune et à chair blanche. Cette dernière variété est cependant plus rare.

Food Facts Food Facts

Les fruits du dragon

Genre

Hylocereus

Calories

36 kcal pour 100 g

Valeurs nutritionnelles

7 g de glucides, 0,5 g de fibres, 0,4 g de lipides, 1 g de protéines pour 100 g

Saison

disponible toute l’année en provenance de différents pays

Stockage

à température ambiante ou au réfrigérateur

Conservation

4 à 5 jours; 14 jours au maximum au frais

Le fruit du dragon: origine et pays exportateurs

Les fruits du dragon sont originaires d’Amérique centrale, de Colombie et du Nicaragua essentiellement. Aujourd’hui, on les cultive surtout en Asie du Sud-Ouest et en Israël. Des petites quantités sont exportées en Europe toute l’année. De juillet à décembre, les pitahayas viennent essentiellement d’Amérique centrale, et de janvier à juillet, de Chine et du Vietnam. Les fruits provenant de Thaïlande sont importés toute l’année.

Comment manger le pitaya

Le plus simple est de couper le pitaya en deux, puis de le manger à la cuillère. Mais selon les recettes, on peut aussi éplucher le fruit du dragon. Pour cela, il suffit de couper les extrémités et d’inciser l’enveloppe sur la longueur avant de la retirer. En général, c’est assez facile, du moins quand le fruit du dragon est mûr. La chair peut ensuite être coupée selon ses envies.

Le goût du fruit du dragon rappelle le kiwi, l’ananas, la mangue et la banane, selon la variété et le degré de maturité. Quand le fruit n’est pas encore mûr, il a un goût assez aqueux. Mais de façon générale, le goût du fruit du dragon n’est pas particulièrement prononcé. Ce n’est pas étonnant, puisque ce fruit est essentiellement composé d’eau. Mais, le fruit du dragon apporte une touche originale aux smoothies et aux salades de fruits, et rafraîchit en été.

Les pitahayas, des fruits fragiles

Les pitahayas doivent être transportés et stockés avec précaution. Ils s’abîment facilement et doivent donc être stockés debout. Ils mûrissent rapidement à température ambiante, ce qui peut ou non être avantageux selon les cas. Si l’on souhaite les conserver plus longtemps, il est conseillé de les stocker au réfrigérateur. Leur apparence pâtit de l’air sec. Si le fruit du dragon est utilisé pour la décoration, il faut alors l’humidifier de temps en temps pour qu’il ne se ride pas.

Le fruit du dragon: peu calorique

Le fruit du dragon ne contient presque pas de calories, car il est constitué à 90% d’eau. Il est pauvre en glucides, en lipides et en protéines, mais fournit des vitamines B, C et E, ainsi que des minéraux tels que le fer, le calcium et le phosphore. En revanche, il ne faut pas s’attendre à une bombe en termes de vitamines. Les graines noires à l’intérieur sont par ailleurs comestibles. Elles stimulent la digestion, mais consommées en trop grande quantité, elles peuvent avoir un effet laxatif.

Connectez-vous s’il vous plaît.

Connectez-vous à FOOBY avec votre identifiant Supercard pour pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités et avantages du site.

Sélectionnez les livres de cuisine:

Ce livre de cuisine existe déjà.

Supprimer ce contenu définitivement?

Êtes-vous sûr que vous voulez supprimer ce contenu de tous vos livres de cuisine?

Enregistré!

Une erreur s’est produite lors de l’enregistrement!